BCPG Avocats

Plus de 40 ans de service...

Le Cabinet BONNEAU CASTEL PORTIER GUILLARD est l’union des Cabinets de Me COUFFIN et Me BONNEAU, Avocats Rochelais depuis près de 40 ans.

Le Cabinet est aujourd’hui composé de trois associés aux compétences complémentaires, Me CASTEL, Me PORTIER et Me GUILLARD, ce qui lui permet de proposer à ses clients une approche transversale pour chaque dossier, afin de répondre à l’ensemble de leurs problématiques juridiques.

Les membres du Cabinet forment une équipe soudée, réactive et combative.

L'objectif premier du Cabinet est de servir ses clients sans distinction de fortune, puisque chaque avocat travaille au bénéfice de l'Aide Juridictionnelle et propose à ce titre exactement la même qualité de service.
 
Parce que nous croyons que tout le monde mérite d'être défendu au mieux de ses intérêts, les considérations financières ne sont jamais des freins au sein de notre cabinet et nous trouvons ensemble les solutions les plus adaptées.
Voir l'équipe du cabinet

Dernières actualités

Saisie de biens personnels et refus de restitution : le nécessaire contrôle du caractère proportionné de l’atteinte portée au droit au respect de la vie privée et familiale

Publié le : 23/02/2024 23 février févr. 02 2024
Droit pénal / Procédure pénale
Dans le cadre d’une instruction, toute personne a droit, conformément à l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme, au respect de sa vie privée et familiale,...

Passoires thermiques : l'exécutif s'attaque aux DPE tronqués des petites surfaces

Publié le : 21/02/2024 21 février févr. 02 2024
Droit immobilier / Baux d'habitation
L'exécutif va modifier, par arrêté, le calcul du DPE actuel qui pénalise les logements de moins de 40 mètres carrés, pour éviter un nombre important de classements injustifiés c...

Le délai de prescription de l’action en réduction : cinq ou deux ans ?

Publié le : 21/02/2024 21 février févr. 02 2024
Droit de la famille, des personnes et de leur patrimoine / Patrimoine et succession
L’article 921 alinéa 2 du Code civil énonce que « Le délai de prescription de l'action en réduction est fixé à cinq ans à compter de l'ouverture de la succession, ou à deux ans...